Nouvelles recettes

Manger des aliments périmés : une tendance ?

Manger des aliments périmés : une tendance ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Une nouvelle tendance dans les supermarchés d'usine fait que les gens achètent de la nourriture après sa date de péremption

Les épiceries qui maintenant préconiser d'acheter de la nourriture après son apogée se rebellent contre l'idée que la date de péremption règne en maître dans le monde de l'alimentation.

Une petite ville appelée Schagen en Hollande du Nord est devenue le foyer d'un petit supermarché de fortune appelé Outlet Stam, géré par l'épicier local Willem Jan Stam. Stam affirme qu'il a lancé le projet pour dénoncer les problèmes de gaspillage alimentaire. En tant que nation, les États-Unis gaspillent environ 100 milliards de dollars de nourriture chaque année.

Chez Outlet Stam, les produits dont la date d'expiration est proche sont proposés à un prix réduit, le prix de certains produits étant réduit jusqu'à 70 %. Par exemple, les contenants de yogourt dont la date de péremption est prévue le lendemain sont réduits au quart de leur prix d'origine.

Les consommateurs soucieux des coûts réagissent bien à l'idée de Stam, et la popularité de l'achat d'aliments à prix réduit et presque périmés s'est propagée en Europe et en Amérique du Nord. Côté humanitaire, Doug Rauch, ancien directeur général de Trader Joe's, a lancé l'Urban Food Initiative pour vendre des aliments périmés à ceux qui en ont besoin à un prix réduit.

Alors que les dates de péremption de certains produits comme les aliments pour bébés doivent toujours être respectées, d'autres produits ne subissent qu'une légère baisse de qualité et peuvent être consommés en toute sécurité après leur date de péremption.

Si vous cherchez un moyen de faire la différence, la tendance à acheter de la nourriture après sa date d'expiration peut être un moyen de réduire la faim dans le monde, tout en réduisant les coûts de votre facture d'épicerie.


Tendance à l'essai : le régime alimentaire cru

Le mouvement des aliments crus a pris racine au milieu des années 1970 avec la publication de Survival into the 21st Century, un livre qui prétendait que le régime pourrait résoudre les maux physiques et prolonger la durée de vie. Son auteur improbable : Viktoras Kulvinskas, ancien consultant en informatique pour le MIT. Trois décennies plus tard, le régime alimentaire prospère toujours.

Les passionnés de haut niveau, tels que les acteurs Demi Moore et Woody Harrelson et le chef de Chicago Charlie Trotter, évitent les produits d'origine animale et les céréales transformées par la chaleur, ils mangent des noix, des graines, des graines germées, des fruits et des légumes, ceux qui n'ont pas été chauffés au-delà de 118 ° F.

La théorie est que la consommation d'aliments non cuits augmente l'énergie, aide à la perte de poids et prévient les maladies. Le traitement thermique détruit les enzymes qui aident à la digestion et crée des toxines qui endommagent les tissus, deux raisons pour lesquelles les aliments crus sont plus sains, disent les défenseurs de diet&aposs.

Recette illustrée : Belle crème à l'ananas

Les preuves à l'appui de « l'hypothèse des enzymes » et des charges de toxines réduites font défaut, mais des études limitées suggèrent certains avantages et risques pour la santé. Une étude de 2005 dans le Journal de la nutrition ont constaté que les aliments crus étaient beaucoup moins susceptibles que la population générale d'enregistrer des niveaux élevés de "mauvais" cholestérol LDL. D'un autre côté, 38% des 201 sujets de l'étude étaient déficients en vitamine B12, un nutriment qui est également important pour la santé cardiaque. Une étude de 2005 en Archives de médecine interne ont rapporté que les adeptes des aliments crus avaient des indices de masse corporelle (une mesure de la graisse corporelle) significativement inférieurs à ceux des personnes suivant un régime américain typique, ils avaient également une densité osseuse plus faible, un facteur de risque d'ostéoporose.

Les experts disent: "Il ne fait aucun doute que les régimes à base de plantes ont été associés à un risque plus faible d'obésité et d'autres maladies chroniques, mais parce que le régime d'aliments crus est si restrictif, ses adeptes sont à risque de carence en vitamine B12 et en acides gras oméga-3 si ils ne prennent pas de suppléments », déclare Andrea N. Giancoli, MPH, RD, porte-parole de l'American Dietetic Association à Los Angeles. "Et le régime n'est pas basé sur la science : la cuisson détruit certains nutriments, mais elle en rend d'autres (comme le lycopène dans les tomates) plus absorbables."

Notre conclusion : Nos systèmes digestifs ont leurs propres enzymes dont nous n'avons pas besoin pour les obtenir des aliments. Les avantages des régimes alimentaires crus (cholestérol réduit et contrôle du poids) peuvent être obtenus en mangeant plus de légumes, de fruits et de grains entiers, en limitant les aliments riches en graisses saturées et trans et en utilisant le contrôle des portions.


Ce seront les 21 plus grandes tendances alimentaires de 2021, selon les chefs

Nourriture réconfortante, condiments et un retour joyeux et exagéré aux repas à l'intérieur.

À la fin de l'année dernière, nous avons parlé à des dizaines de chefs qui ont prédit des tendances allant des repas familiaux aux menus de dégustation avec des accords de jus sans alcool. Bien sûr, personne n'aurait pu prédire la façon dont 2020 s'est dérouléemais la chef de San Francisco Angela Pinkerton fait prévoyons que nous mangerons plus de pain.

Alors que nous clôturons une année qui a bouleversé et dévasté une industrie que nous aimons tant, nous avons revisité la conversation pour essayer d'imaginer, avec un peu plus d'humilité, ce que l'année prochaine pourrait apporter. Ci-dessous, les chefs donnent leur avis sur les plus grandes tendances en matière de restauration qu'ils prévoient trouver dans un monde post-COVID-19.

Dîner d'occasion spéciale

“Lorsque nous faire dîner sur place, ce sera mémorable. Des types d'expériences culinaires plus exclusives dans la salle à manger : pensez à des menus de dégustation, des expériences culinaires privées qui vont au-delà des ingrédients et de l'accès. Les gens sortiront pour une expérience culinaire vraiment mémorable où ils se sentiront en sécurité et pourront s'attendre à une expérience différente de tout ce qu'ils ont vécu auparavant.— JoJo Ruiz, chef exécutif de Séréa Cuisine côtière et Poisson-lion à San Diego

"Avec toute la cuisine à la maison pendant la pandémie de COVID-19, les repas au restaurant commencent à être à nouveau une occasion super spéciale "les menus de dégustation avec des accords mets-vins sont une étape amusante dans la direction opposée." — Cassidee Dabney, chef exécutif de The Barn at Blackberry Farm au Tennessee

𠇎n réponse à tout ce qui s'est passé cette année, je pense que l'année prochaine apportera deux approches polarisantes de la restauration. L'un qui embrasse le besoin d'une cuisine plus simple, réconfortante et nourrissante pour l'âme et l'autre qui fonctionne comme une évasion et embrasse la frivolité permettant aux clients d'être à la fois raffinés et indulgents. — Gemma Kamin-Korn, chef de Bar Beau à Williamsburg, New York

Des plongées plus approfondies dans les aliments noirs

“I pense que les gens s'intéressent de plus en plus à la diaspora africaine et en particulier aux modes de restauration afro-américains dans le cadre du marché culinaire américain. Je pense que nous voyons une conversation plus ciblée autour d'ingrédients comme les patates douces et divers légumes verts ou biscuits en ce qui concerne les Noirs et plus précisément comment ils proviennent de nos racines agricoles et plus agraires. Des familles comme la famille Conyers à Manning, en Caroline du Sud, qui cultivent des patates douces du patrimoine me viennent à l'esprit, ou la famille Carter de Philadelphie qui cultive des pastèques et les vend au coin de la 84e et Lindbergh dans le sud-ouest de Philadelphie depuis 50 ans. . Cybille et moi avons servi ces melons pour le pop-up Black Labor Day que nous avons fait le 8 septembre. Je pense aussi qu'il y aura un renouveau sous le feu des cuisines indigènes en Amérique. Les tendances seront moins "à la mode" cette année et plus ancrées alors que nous revenons sur une année qui a ancré beaucoup d'entre nous et fait remonter nos fondements et nos vérités à la surface, à mon avis.— Omar Tate, chef et fondateur de Projets de chèvrefeuille à Philadelphie

“I pense que l'état actuel de l'industrie laisse la porte grande ouverte à des voix et des cultures plus diverses au sein de la diaspora africaine pour s'épanouir. Nous verrons beaucoup plus de gens embrasser les cultures qui ne sont pas souvent louées dans le courant dominant ou celles qui ne sont pas trop préoccupées par l'esthétique du "placage parfait" et de la prétention. Au lieu de cela, des récits et des histoires bien centrés célébrant les racines, les histoires et les traditions de ces cultures telles que la cuisine d'Haïti ou celle du peuple peul obtiendront la vénération qu'ils méritent. En conséquence, je pense également qu'il y aura une poussée encore plus forte pour que les produits de spécialité de ces cultures soient emballés et plus facilement disponibles pour tous ceux qui souhaitent expérimenter. Peut-être qu'un petit lot d'épis haïtiens attirera votre attention sur une étagère d'épicerie, ou vous pourriez même acheter une épice Yaji spécialement conçue auprès d'un vendeur en ligne. Quoi qu'il en soit, nous trouverons certainement d'autres moyens de célébrer et de soutenir les chefs et artisans qui consacrent leurs talents à sensibiliser et à affirmer davantage ces cultures.— Cybille St.Aude-Tate, chef de Dispositions de graines de terre਎t Projets de chèvrefeuille à Philadelphie

Menus dégustation personnalisés

𠇊s les convives se sentent de plus en plus à l'aise de sortir, les mêmes vieux menus ne suffisent plus à le couper. Dîner au restaurant deviendra vraiment quelque chose de recherché pour une expérience unique. Ils veulent quelque chose créé juste pour eux, ce qui en fait vraiment une raison de sortir de la maison et de faire la fête.” — Mariah Posadni, chef pâtissière de Maison Commune Richmond en Virginie

Les dîners privés en petit groupe seront chauds. Les restaurants qui peuvent fournir des espaces sûrs et intimes pour les petits groupes seront recherchés à un prix élevé. Ravi Kapur, chef et propriétaire du club de yacht Liholiho et de la chère Inga à San Francisco

Cuisine du patrimoine

« Je suis heureux que la cuisine traditionnelle soit à la mode, mais ce devrait être une tendance qui est là pour rester. Nous (chefs américains de première génération, chefs immigrants) ne nous sommes pas présentés du jour au lendemain et avons commencé à cuisiner. La reconnaissance croissante de la cuisine des immigrants et des recettes du patrimoine a été longue à venir, et pouvoir cuisiner la nourriture de leur famille et être correctement mis en valeur pour cela, est quelque chose que les chefs américains de première génération et les chefs immigrants peuvent célébrer. Il est grand temps que ces cuisiniers talentueux reçoivent l'attention qu'ils méritent et les projecteurs sur leurs cultures que ces cultures dynamiques méritent. Dans l'ensemble, au cours de la nouvelle année, je m'attends à ce que les gens commencent à voir les cultures de manière plus holistique à travers la nourriture (par exemple, la cuisine vietnamienne au-delà du banh mi et du pho). Quand il s'agit d'exposer les convives aux nouvelles traditions&# x2014ce que cela signifie d'être birman-américain, philippin-américain, éthiopien-américain ou vietnamien-américain&# x2014Je regarde ce que des chefs comme Charles Phan, Tom Cunanan et Andrea Nguyen ont fait pour les chefs philippins et vietnamiens. Ils nous ont ouvert la porte d'être mieux représentés cette année et pour les années à venir. — Kevin Tien, chef de Lapin lunaire à Washington, DC

Expériences de restauration à domicile

Cette année, nous, ainsi que de nombreux autres restaurants à travers le monde, avons dû rapidement nous tourner vers la vente à emporter et la livraison, et je ne vois pas cette tendance disparaître de sitôt. En 2021, il évoluera à mesure que les chefs créeront de nouvelles façons intéressantes de donner vie à l'expérience du restaurant à la maison pour les clients. Dans nos restaurants, la paella est devenue l'un des plats les plus populaires de notre menu à emporter. La poêle à paella s'intègre parfaitement dans une boîte à pizza, tout en gardant le riz au chaud, vous avez donc cet élément de présentation que vous obtenez au restaurant. &# x2014 Rick Billings, chef exécutif de Jos&# xE9 Andr&# xE9s ThinkFoodGroup

"Les repas de style restaurant emballés pour la famille continueront certainement à être tendance au cours de l'année à venir. Des plats végétariens sains à base de plantes avec des ingrédients de saison et une saveur mondiale sont là pour rester dans le futur. Des repas merveilleusement préparés avec de l'âme, du goût et de la créativité peuvent être ramassés dans un restaurant préféré et prêts sur la table en une fraction de seconde." &# xA0&# x2014 Daniel Boulud, chef de Daniel, a New York

Les chefs et les restaurateurs trouveront un moyen de proposer en toute sécurité des expériences sympas dans les maisons des clients. Certaines options créatives à emporter vont émerger, et j'espère que certains concepts plus risqués et plus difficiles se concrétiseront vers la fin de l'année. — Evan Gaudreau, chef et propriétaire de Maison de poste à Charleston

“La plus grande tendance de l'année prochaine sera (continuera d'être) comment faire preuve de créativité avec les plats à emporter. Je pense autant que possible à ce que je peux faire pour rendre les repas à emporter plus attrayants pour les convives, que ce soit ce que nous utilisons pour les couverts et l'argenterie ou ce que nous pouvons faire pour plaire à une famille pour le dîner en semaine, ou une soirée spéciale & aposdate & apos in.” — JoJo Ruiz

Il n'est probablement pas surprenant que la plus grande tendance de cette année (et probablement celle de l'année prochaine également) soit à venir. Les restaurants à travers le pays, y compris les restaurants gastronomiques qui dépendent fortement de la présentation et de l'expérience globale, doivent pivoter pour fournir ces repas fantastiques dans les maisons des clients. Je ne vois pas cela changer à l'approche de 2021. — Gavin Fine, propriétaire de Fine Dining Restaurant Group (ouverture d'un nouveau concept au printemps 2021 à Le voile-nuage) à Jackson Hole, Wyoming

𠇎n réponse aux clients à la recherche d'expériences plus privatisées, nous transformons nos options de livraison pour inclure des plats plus fantaisistes et décontractés que les clients peuvent déguster à leur guise et dans le lieu de leur choix.” — Chris Huerta, chef exécutif de Groupe hôtelier Old Edwards à Franklin, Caroline du Nord

Plus de cours de cuisine virtuels

"Les cours de cuisine virtuels en ligne dirigés par les chefs—, accompagnés de boîtes de plats de chef pour leurs recettes—, continueront de se développer en 2021. De nombreuses personnes conserveront cette façon amusante de se réunir avec leurs amis et leur famille et de se divertir à la maison tout en préparant un bon repas et cuisiner avec un chef."— Daniel Boulud


Nous avons littéralement commencé à jouer avec notre nourriture en 2020 et nous verrons que cela se poursuivra jusqu'en 2021. Des graines de café fouetté (et de lait de fraise. et de lait de beurre de cacahuète. etc.) Cela vous prendra probablement des heures à préparer et quelques secondes à manger. mais qui juge ?

C'est une sorte de tendance 2020 qui ne fera que devenir plus populaire l'année prochaine. peut-être parce que cette année, nous avons littéralement manqué de couvercles de pots Mason alors que tant de gens essayaient la mise en conserve. Attendez-vous à ce que les gens montrent leurs jardins au printemps ainsi que la façon dont ils transformeront leurs récoltes en pots de concombres marinés, d'oignons rouges, de radis et plus encore.


Les tendances alimentaires qui domineront votre flux IG en 2020

L'année dernière a peut-être été consacrée aux substituts de viande et à la cuisson à faible teneur en glucides, mais 2020 sera beaucoup plus coloré. Ubé. Crêpes soufflées. Kombucha alcoolisé. Ce sont les aliments à la mode qui, selon les prévisionnistes des tendances, seront dans nos assiettes et dans nos flux IG en 2020. Bien que la prévision alimentaire ne soit pas exactement une science ou un art, il est amusant de regarder la boule de cristal de la nourriture et de deviner ce que les Américains mangera dans l'année à venir.

Pour en savoir plus sur la prochaine étape dans le monde de l'alimentation en 2020, nous avons consulté Tara Lewis, experte Yelp&rsquos Trend. Le service d'annuaire d'entreprises et le forum d'examen participatif ont récemment publié sa liste des tendances alimentaires 2020 à surveiller.

Lewis a travaillé avec l'équipe de science des données de Yelp&rsquos pour créer la liste en analysant les mots-clés et les phrases que les utilisateurs de Yelp mentionnaient de plus en plus sur la plate-forme entre 2018 et 2019. Après avoir réduit la liste, ils ont examiné les tendances basées sur les aliments et les saveurs générant le plus buzz dans la communauté des gastronomes et des restaurateurs.

&ldquoEn 2020, on peut s'attendre à une grande touche de couleur dans les photos gourmandes avec des plats vibrants et des desserts éblouissants. L'appareil photo mange définitivement en premier avec des aliments irrésistiblement dignes d'une photo de 2020, et les Yelpers ajoutent déjà des tonnes de couleurs aux critiques avec des photos de beignets ube, de taiyaki, de crêpes soufflées et eacute et plus encore! », a déclaré Lewis à SheKnows.


Les plus grandes tendances alimentaires dont nous parlerons en 2021

Lorsque nous avons publié notre rapport sur les tendances alimentaires il y a environ un an, nous n'avions aucune idée de ce qui nous attendait pour 2020. Personne ne l'a fait. Inutile de dire que nous avons dû les réviser (plusieurs fois) pour faire face aux ondes de choc COVID-19 envoyées à travers le monde – en particulier dans l'industrie alimentaire et de la restauration. Mes collègues éditeurs, producteurs culinaires, testeurs de recettes et développeurs et moi-même avons décidé, tout en étant accroupis à la maison, de vous apporter des histoires, des conseils, des recettes et des vidéos pour vous aider à naviguer dans un paysage en constante évolution. Qu'il s'agisse de recettes de garde-manger, de conseils de substitution (en raison de pénuries d'ingrédients), de comment faire l'épicerie en toute sécurité ou que faire avec trop de lait, nous visions à donner des solutions en temps réel aux problèmes qui surgissaient - et nous vivions selon cela. même conseil.

L'incertitude est toujours la seule vraie certitude à laquelle nous pouvons nous attendre en 2021. Cependant, nous avons fait le point sur la façon dont la pandémie a changé notre façon de faire nos courses, de cuisiner, de manger et de célébrer. En raison de la pression intense de 2020, nous nous attendons à ce que le monde de l'alimentation s'adapte et fasse la lumière sur de véritables joyaux : comme un grain d'Afrique de l'Ouest, des achats d'épicerie plus sûrs, une boisson surprenante avec laquelle célébrer et un humble légume qui, selon nous, éclatera. comme une star. Que ce soit une tendance ou non, nous sommes ravis de continuer à cuisiner et à manger avec vous jusqu'en 2021.


Six recettes de street food tendance dans le Top End

Jimmy Shu a été occupé sur nos écrans, parcourant le Territoire du Nord en dégustant toutes sortes de plats de rue dans Taste of the Territory. Heureusement, cela ne signifie pas que vous devez manquer à la maison. Voici six plats de rue Top End certifiés Jimmy à tester un week-end.

1. Rendang roti wrap

Le chef malaisien basé à Darwin, Samiah Latiff, a inventé ces roti wraps pour les vendre sur les marchés de Nightcliff à Darwin. Cette recette est une version contemporaine d'un plat traditionnel enseigné à Samiah par sa mère.

2. Aloo Bonda

Ces beignets de pommes de terre enrobés de pâte de farine de pois chiches sont un en-cas populaire de la rue indienne - voici la version lux de Jimmy Shu avec des noix de cajou hachées et des raisins secs sucrés.

3. Laksa !

Ce n'est pas un laksa de Darwin certifié (vous essayez de demander à quelqu'un cette recette secrète), mais nous avons cette excellente recette d'Aryan Mansor qui utilise de la pâte de laksa achetée en magasin et la mélange bien avec du bouillon de crevettes et des aromates pour un tout aussi bon raccourci. Si vous pouvez mettre la main sur des crocodiles, rendez-vous dans le NT avec le crocodile et la laksa aux crevettes d'Adam Liaw.

Illustration de Laksa par Billie Justice Thomson.

4. Le poulet au charbon de bois chaud et épicé d'Amye

Amye Un est connue dans la ville pour la cuisine indonésienne servie dans son restaurant, Warung Ibu Amye, ainsi que pour sa personnalité colorée. Assurez-vous de suivre ses instructions et de « touchez le poulet comme vous touchez votre femme ou votre petite amie » lorsque vous le frottez dans la marinade.

5. Curry de jacquier du Sri Lanka

Les conditions dans une partie du Territoire du Nord ne sont pas différentes de celles de l'Asie du Sud-Est où le jacquier, le plus gros fruit d'arbre au monde, est cultivé en abondance. Cueillie tôt avant que ses sucres ne se développent, la chair est neutre et constitue un excellent récipient pour absorber des sauces comme le curry de noix de coco sri-lankais de Karunika Pemarathne.


Alimentation et humeur – une tendance nutritionnelle clé en 2021

Nous avons une pandémie. Une récession économique se profile. De plus, le globe continue de se réchauffer. Si vous y pensez trop, c'est déprimant ! Sans surprise, la santé mentale est définitivement devenue une priorité pour de nombreuses personnes et continuera de l'être cette année prochaine.

Comment les aliments que vous mangez affectent votre ressenti

La psychiatrie nutritionnelle a été un domaine de recherche en croissance au cours des 10 dernières années. Des études montrent que les personnes qui consomment des «régimes traditionnels» tels que le régime méditerranéen ou le régime traditionnel japonais ou sud-africain, par rapport à un régime américain standard (régime SAD) ou à un régime «occidental», ont un risque inférieur de 25 à 35 %. de souffrir de dépression 1,2,3 ! Les chercheurs attribuent cette différence au fait que les régimes de type occidental ont tendance à être plus riches en sucres transformés et ajoutés, alors que les régimes traditionnels ont tendance à être riches en aliments entiers non transformés et, en général, sont plus riches en fibres 2 , ce qui est un élément clé. nutriment pour votre intestin 3 .

Sentiments intestinaux – comment la nourriture affecte la façon dont vous vous sentez

Ce que vous mangez affecte directement la structure et la fonction de votre cerveau et, en fin de compte, votre humeur. Cependant, ces dernières années, la nourriture et l'humeur ont été focalisées de manière indirecte. Plus précisément, par l'axe intestin-cerveau. Les principaux acteurs de cet axe sont vos bactéries intestinales. Ils déterminent non seulement dans quelle mesure vous absorbez les nutriments de vos aliments, mais ils limitent l'inflammation, activent les voies neuronales qui se déplacent directement entre l'intestin et le cerveau et déterminent la quantité de sérotonine produite 3 . La sérotonine est un neurotransmetteur qui aide à réguler le sommeil, l'appétit et l'humeur. Plus de 90 % de vos récepteurs de la sérotonine sont situés dans l'intestin. De faibles niveaux de sérotonine dans le cerveau peuvent causer de l'anxiété, de la dépression et des problèmes de sommeil 3 .

Manger de confort

Très souvent, en tant qu'enfants, nous apprenons à « traiter les aliments » et à utiliser la nourriture comme récompense. Il n'est donc pas surprenant qu'en tant qu'adultes, nous continuions à associer la consommation de certains aliments au plaisir et à la récompense (nourriture réconfortante, glucides, chocolat, etc.) ou, sur le au contraire, manger des aliments « diététiques » avec privation. Physiologiquement, manger des glucides est également connu pour augmenter votre taux de sérotonine. Cela peut être l'une des raisons pour lesquelles une faible teneur en glucides (c'est-à-dire un régime riche en protéines ou en graisses) entraîne une mauvaise humeur 4 . Bien que certains de nos aliments préférés puissent être réconfortants, il n'est pas idéal de lier fortement la nourriture à l'émotion, car cela peut conduire à une alimentation émotionnelle et stressante.

D'autres pièces du puzzle

Manger des aliments plus riches en nutriments peut aider votre humeur, c'est certain, mais ce n'est qu'une pièce du puzzle. Vous ne pouvez pas manger pour ne pas vous sentir anxieux, stressé ou déprimé. Vous devez également vous assurer de bouger, de dormir suffisamment, de vous connecter avec vos proches, de vous adapter à votre mode de pensée et de demander de l'aide à un professionnel si vous avez besoin de plus de soutien. N'oubliez pas que, lorsque cet article parle de troubles de l'humeur, il fait référence à des formes légères et modérées de dépression et d'anxiété 4 .

Mangez-vous des bons plans 1,2,3,5,6

  1. Faites-vous des amis avec les fibres. Étant donné que vos bactéries intestinales jouent un rôle essentiel dans la détermination de la quantité de sérotonine, une hormone du bien-être produite, vous devez également vous assurer de les maintenir bien nourries. Les bactéries intestinales aiment les aliments riches en fibres. Assurez-vous que votre alimentation n'élimine pas les glucides, mais comprend plutôt des grains entiers, des haricots et des lentilles, ainsi qu'une variété de légumes et de fruits.
  2. Allez-y doucement sur les aliments transformés. Les aliments hautement transformés, riches en additifs alimentaires et en conservateurs, perturbent les bactéries saines de votre intestin, alors gardez ces aliments au minimum.
  3. Mangez à heures régulières. Des taux de sucre dans le sang stables et stables vous aident à rester concentré. Évitez de sauter des repas, surtout lorsque vous ressentez du stress. Mangez à intervalles réguliers.
  4. Commencez par l'avoine. L'avoine fournit des fibres qui aident à stabiliser votre glycémie et à améliorer votre humeur. Ils sont également riches en fer, ce qui peut améliorer les symptômes de l'humeur chez les personnes souffrant d'anémie ferriprive.
  5. Devenez un fan de poisson. Les poissons gras comme les sardines, le maquereau ou le saumon sont riches en acides gras oméga-3, ce qui peut réduire votre risque de dépression. Assurez-vous de manger du poisson au moins deux fois par semaine et faites une portion grasse.
  6. Essayez les aliments fermentés. Les aliments comme le yogourt bio-vivant, le kéfir, le miso, la choucroute et les cornichons sont riches en probiotiques, qui favorisent la croissance de bactéries saines dans votre intestin. Incluez au moins un aliment fermenté dans votre alimentation par jour.
  7. Obtenez un bonnet avec ! Les haricots et les lentilles sont riches en vitamines B (en particulier B3 et B6), qui aident à synthétiser des neurotransmetteurs du bien-être comme la dopamine et la sérotonine.
  8. Prenez une poignée de noix par jour. Les noix comme les noix du Brésil, les amandes et les pignons de pin sont particulièrement riches en zinc, sélénium et tryptophane – tous ces nutriments soutiennent le fonctionnement du cerveau et réduisent le risque de dépression.
  9. Offrez-vous du chocolat. Le chocolat noir (> 70%) est riche en de nombreux composés stimulant l'humeur tels que la théobromine et la N-acyléthanolamine, qui ont tous été liés à une meilleure humeur. Le bonus est que la recherche montre également que l'amertume du chocolat est également censée aider à diminuer les envies de sucré.
  10. Découvrez des façons non alimentaires de vous réconforter. Prenez un bain aux chandelles, achetez-vous des fleurs, sortez dans la nature, appelez un ami… découvrez les choses qui vous procurent de la joie sans calories ajoutées.

Biographie de l'auteur

Dr Linia Patel est titulaire d'un baccalauréat en biochimie et physiologie et a récemment obtenu un doctorat en santé publique. Linia est une diététiste et nutritionniste sportive de premier plan. Sa passion est de traduire la science nutritionnelle en conseils pratiques et faciles à digérer. @liniapatelnutiriton


Voici les tendances alimentaires dont nous parlerons en 2020, selon Food Network

Les étoiles (et les données) pointent vers les grils à granulés, de nouvelles façons de manger des légumes, des pâtisseries mondiales et plus encore.

Photo de : Avec l'aimable autorisation de Traeger

Par Leah Brickley pour Food Network Kitchen

Pouvez-vous même croire que nous sommes dans les années 2000 ? Les 20 dernières années ont été amusantes pour la nourriture - smoothies au chou frisé, milkshakes fous, avocat-tout. Mais vous ne parlerez de rien de tout cela dans les 20 prochaines années. Voici ce qui frappera vos épiceries, tables de cuisine et restaurants préférés en 2020, selon nos données d'enquête, nos recherches sur l'industrie et nos yeux et oreilles (et bouches) d'aigle dans le domaine alimentaire.

Grils à Granulés

La révolution du feu de bois vient de devenir électrique, littéralement.

Les grils à granulés ont une chaleur uniforme et facile à contrôler - grâce aux granulés de sciure de bois compressés chauffés par une tige électrique. Les fans (« têtes à granulés ») disent que la cuisson aux granulés est le moyen le plus simple, le plus propre et le plus savoureux de griller et de fumer en même temps. Sur le marché dominant du charbon de bois et des grils à gaz, les ventes de grils à granulés de bois ont augmenté de 9 % en glissement annuel au cours des 4 dernières années, selon la Health, Patio and Barbecue Association. Des entreprises comme Traeger et Grilla ont des superfans fidèles qui partagent des recettes, des conseils et des suggestions pour l'amélioration des produits via des groupes Facebook – quelque 100 000 membres. Les granulés de bois sont disponibles dans toutes les saveurs, de l'aulne et du cerisier à l'érable et au mesquite.

Traeger Eastwood 22 Gril et fumoir à granulés de bois en veine d'argent

Grilla Grills Silverbac Alpha Model Fumoir et barbecue à granulés de bois

854827154

Une ancienne grange se dresse toujours dans les contreforts des montagnes Catskill. La région est une terre agricole depuis l'époque coloniale

La vallée de l'Hudson

La vie à la campagne = la belle vie.

Juste au nord de New York, la vallée de l'Hudson est composée de villes et de communautés de producteurs, de cuisiniers, de fabricants et d'artisans. C'était l'une des principales destinations de voyage d'Airbnb en 2019 et un endroit où les gens peuvent se connecter avec de la nourriture et des boissons dans une ferme locale, une distillerie, une brasserie, un marché ou un souper club. Ses exportations, comme le sirop d'érable Crown, le bourbon Hudson Baby et le fromage de chèvre Coach Farm, sont reconnues à l'échelle nationale. Le HV est une leçon : le pays peut avoir des caches de ville.

Cuisine taïwanaise

Le creuset de l'est rencontre l'ouest.

Avec plus de 11 millions de touristes par an, dont beaucoup d'Amérique du Nord (avec un appétit pour la découverte de la cuisine régionale authentique), la cuisine éclectique de Taïwan a un moment. Des chefs comme Vivian Ku de Pine & Crane (LA), Trigg Brown et Josh Ku de Win Son (Brooklyn) et le restaurateur vétéran Eddie Huang du Baohaus de New York créent des plats qui mettent en lumière la diversité culinaire de Taïwan comme la soupe de nouilles au bœuf, les petits pains de poitrine de porc, les omelettes aux huîtres. et poulet frit. Gardez de la place pour le dessert : le huasheng runbing de Win Son - un peu comme un sandwich à la crème glacée à la vanille avec des croustillants aux arachides et de la coriandre fraîche - vous fera repenser les bonbons.

Babka

Les pâtisseries à l'ancienne passent au bricolage.

Les guerriers de la pâtisserie du week-end veulent un défi, et le cake pop ne le fait pas. Bienvenue (de retour) la babka sucrée à la levure juive et d'Europe de l'Est. Il a pris d'assaut les boulangeries parisiennes comme Mamiche et les résultats de recherche Google pour le babka aux États-Unis ont augmenté de 18% d'une année sur l'autre. Le babka au chocolat de Duff Goldman a des critiques le comparant à une « boulangerie de premier ordre et de première classe », et la version za'atar de Molly Yeh sur le babka (faite dans un moule à muffins géant !) est une nouvelle version amusante du plat. Les pâtisseries mondiales faites maison ne s'arrêteront pas là : recherchez ensuite les kolaches tchèques, les rouleaux de cardamome scandinaves, les petits pains aux haricots rouges japonais et les conchas mexicaines.

Regardez Molly préparer des muffins Babka sur Food Network Kitchen

Elle utilise un moule à muffins géant et leur donne une saveur savoureuse avec du za'atar. Téléchargez et inscrivez-vous à Food Network Kitchen pour regarder!

Assaisonnement Tajin

L'acide et les épices sont très agréables.

Prononcé ta-HEEN, cet assaisonnement au sel chili-lime fait partie du garde-manger mexicain depuis des décennies, mais maintenant de plus en plus de gens commencent à le remarquer. Sa polyvalence est infinie : Disney le secoue sur son fouet à ananas Dole depuis des années, les millennials le saupoudrent de tout, de la mangue au pop-corn en passant par les omelettes. Les résultats de recherche Google sont en hausse de 127% d'une année sur l'autre, donc le temps de Tajin est arrivé. C'est un condiment gros et audacieux qui est excellent sur à peu près n'importe quoi. Essayez cette sandia loca (qui signifie "melon d'eau folle") - notre vidéo a plus de 35 millions de vues sur Facebook.

1128182347

La louche de miel dégouline de miel sur une tranche de pain

Photo par : the_burtons/Getty

Beurre De Miel

Un aliment de base du Midwest va côtier.

Les habitants du Midwest étalent du beurre de miel sur des rouleaux depuis toujours, et 83% l'ont essayé selon la société de recherche alimentaire Datassential. Et ça fait du bruit : des restaurants de grandes villes comme le Honey Butter Fried Chicken de Chicago étalent la tartinade sur leurs oiseaux et Poppy + Rose de LA arrose leur plat de poulet et de gaufres d'une version fumée. Recherchez les chips de beurre au miel Wise et la version Land O'Lakes de la tartinade sucrée. Les stars de Food Network ont ​​leurs propres variantes de HB : Ina fait la sienne avec de la cannelle, Jeff Mauro aime son piquant et Sunny Anderson ajoute du piquant avec Dijon.

Food Network KitchenChampignons Wellington avec sauce crémeuse aux carottesAlimentation saineFood Network,Food Network Kitchen Champignons Wellington avec sauce crémeuse aux carottes Healthy Eats Food Network

Photo de : Stephen Johnson ©Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés

Stephen Johnson, Réseau alimentaire, G.P. Tous les droits sont réservés

Champignons

Le superaliment polyvalent.

Les consommateurs attendent beaucoup des légumes (hum, chou-fleur) : ils doivent être polyvalents, riches en nutriments, remplacer les glucides et remplacer la viande. Entrez dans le champignon - rempli de vitamines et d'adaptogènes (composés qui peuvent protéger le corps de divers stress) et suffisamment charnu pour être un plat principal comme ce champignon wellington. Dirt Candy de NYC sert un pâté aux champignons tueur et Del Frisco's a transformé les maitakes en un fondant. Recherchez les extraits de champignons qui apparaissent dans le café, le chocolat et les collations, comme les couennes de porc séchées et végétariennes.

Cuisinez avec le cours de champignons farcis de Valerie Bertinelli

Téléchargez et inscrivez-vous sur l'application Food Network Kitchen pour faire de ce dîner un classique avec Valérie !

157593847

Une boîte d'anchois à l'huile d'olive sur un fond de planche à découper bien utilisé.

Anchois

Le secret du chef est dévoilé.

Rempli de bonté umami, le « bacon de la mer » est le héros méconnu de nombreux plats. Alton Brown les glisse dans sa nouvelle sauce rouge de poulet parm et New York Times Le poulet au beurre d'anchois de la chroniqueuse et auteure de livres de cuisine Alison Roman est une sensation virale. Les cuisiniers à la maison d'aujourd'hui sont ravis d'emballer leur garde-manger avec des ingrédients authentiques et géniaux comme la pâte d'anchois qui ajoute une explosion rapide de saveur aux plats.

Préparation des repas le dimanche

Le dimanche n'est pas réservé qu'au brunch. La génération Z met en place son podcast ou sa liste de lecture préférée et prend la préparation des repas au sérieux, selon le groupe Hartman. Inspired by meal-prep savvy Instagram accounts like @mealpreponfleek and @workweeklunch, people are letting us know when they're prepping — #mealprepping has been tagged more than 600K times and peaks on Sundays. It’s essential for the busy and budget-conscious and has launched a new generation of smart, compact and good looking resusable containers like Yumbox's bento lunchboxes.

673499206

Cold smoked meat plate with prosciutto, salami, bacon, cheese and olives on wooden background. From top view

Grab-and-Go Charcurterie

Meat and cheese are a meal.

Grocery stores across the country are answering the consumer call for quick grab-and-go meals (that still feel special) by building out their deli departments. You can now find packaged grazing platters that only need the cover removed. Giant Eagle has implemented a BYOB program (bring your own board!) where they'll fill up your board or platter with charcuterie goodies for a flat price. Look for other fun items in the deli like specialty olives, pickles, dried fruit and honey to go with your meat and cheese.

1140449750

Uber Eats is an American online food ordering and delivery service. Delivery in progress on Vienna street. L'Autriche. (Photo by: Education Images/Universal Images Group via Getty Images)

Photo by: Education Images/Getty

Ghost Kitchens

Food delivery dominates.

AKA cloud or virtual kitchens, ghost kitchens feature many different restaurants that only offer delivery or take-out — there's no dine-in option. This allows for restaurants to operate for a fraction of the cost. The online food delivery market will climb toward a projected $24 billion by 2023, according to data portal Statista and large ghost kitchen groups like Kitchen United are ready to start serving. Look out for Rachael Ray's and Uber Eats' ghost kitchen collaboration to feature recipes from her upcoming cookbook.

1059791442

WASHINGTON, DC - NOVEMBER 6, 2018: Old Westminster Piquette 2018 photographed at Washington, DC on November 6, 2018. (Photo by Deb Lindsey for The Washington Post via Getty Images).

Photo by: The Washington Post/Getty

Piquette

Celebration without inebriation.

Say hello to the low-alcohol and slightly bubbly Piquette, like this one from Old Westminster. It’s essentially a second pressing and fermentation of grapes used traditionally in wine-making and almost tastes like hard kombucha. Millennials and Gen Zers are drinking less because of health consciousness and social media culture, according to Mintel. And Beverage Information Insights Group reported that bubbly sales were up 56% within the past ten years. So, this is prime time for Piquette, the crafted and higher brow option to the hard seltzers of the world.

HIPPEAS Organic Chickpea Puffs

Puffed and Popped Snacks

Snacking gets lighter (and louder).

Thanks to food technology, it’s now possible to turn almost anything into an airy puff or pop — peanuts, chickpeas, quinoa and mushrooms have all gone crunchy. The puffed snack industry grew to $31 billion this year, according to IRI. Consumers are drawn to puffed snacks because serving sizes are low calorie and they’re made with little or no oil. It’s also a great place for manufacturers to pack in protein, functional ingredients and funky flavors. Look for: Hippeas, Keenwah quinoa puffs, Snacklins, Lesser Evil egg white curls, Sun Puffs and Bohana popped water lily seeds.

Photo by: Courtesy of Tyson

Meat and Veggie Blends

Families are ready for more veggies and less meat — and welcome the savings.

Want to eat more veggies but still love meat? You're not alone. About 74% of Americans agree, according to Perdue Foods. Their new blended Chicken Plus line came straight from consumer demand. Eating blended meat is the more affordable, sustainable and family-friendly alternative to lab-grown meat, which is also on the horizon. Look for other blended products like Aidells meat and veggie sausages, Applegate Organics beef and mushroom Blend Burger and Tyson's Raised and Rooted blends. You can also jump on the blended bandwagon and make these burgers made with bulgur wheat and turkey.

Instant Pot Max 60, 6 Quart Electric Pressure Cooker

Multicookers 2.0

Kitchen gadgets get another upgrade.

Updated multicookers with new and better features make single-function small appliances unnecessary. Thanks to the cult following of the multi-cooking Instant Pot, sales for the category are up almost 80% to date and continue to grow, according to the home industry analyst NPD. Keep an eye out for the Instant Pot Max which now has a sous vide mode and the Ninja Foodi OP302, which features air frying and dehydrating. Cuisinart's 2-in-1 air fryer-toaster oven has flat racks that eliminate the awkward barrel shape of first-generation air fryers. There's also Mealthy crisp lid, which is sold separately and claims it can turn pressure cookers into air fryers.

Mealthy CrispLid

Ninja Foodi OP302

Cuisinart Air Fryer Toaster Oven

97612738

Photo by: PhotoAlto/Milena Boniek/Getty

Less Added Sugar

Higher standards for processed foods.

Consumers are going to start looking at nutrition labels closer. By 2021 all food labels will include "added sugars." That will help separate which sugars are naturally occurring (like lactose in yogurt) from those that are added (corn syrup in candy). More than 75% of Americans polled in a recent IFIC Foundation Food and Health Survey reported that they are trying to limit or avoid sugar in their diet. And many food manufacturers have turned to low-calorie sweeteners — like Splenda and stevia — to meet this demand. Companies like Ocean Spray and Simply beverages are using artificial or naturally occurring low-calorie (like stevia) sweeteners to lower total grams of sugars. Nestle has decided to go a more innovative route and is trying to restructure the sugar crystal itself to be less caloric. Watch out for their 30% less sugar line Milkybar Wowsomes that should be coming to the US soon. Bottom line: Consumers want more and relevant nutrition information.


Adults: Stop Eating Food Out of Pouches

I'll admit it: the squeezy pouch of baby food is an amazing feat of technology. You've probably seen these shelf-stable, lightweight packets of puréed nutrients in the grocery store. Maybe you marveled at the product's ingenuity. Maybe you felt resentful that these squeezers weren't around when you were growing up and instead you were fed weird green goo from a plain old jar. Or maybe you decided that you weren't too old to get in on this pouchy action and bought a package of mango-applesauce to give it a try.

If you did, youɽ be in good company. According to publications like Extra-Crispy, The Wall Street Journal, and The Kitchn, many grown-ups are buying—and consuming—these little packages of puréed fruits and vegetables. Like, on purpose.

That's right, adults are eating baby food. And they need to stop.

How to Freeze Baby Food Without Going Crazy

Don't get me wrong, these packaged baby foods are great for, you know, babies. On a family vacation last year when my then 6-month-old brother, Townes, was transitioning to solid food, the squeeze-y pouches played an invaluable role in keeping him happy and fed throughout the trip, whether we were at the hotel breakfast table or a fancy sushi restaurant or on the beach. Convenient, lightweight, readily available, these packets also usually contain some totally virtuous combination of fruits, vegetables, and the occasional whole grain. Every nutritional need you could have, perfectly sealed in a tiny, science-y, pouch. This is the eating of the future, right? I sure hope not.

The thing is, unlike Townes, you've fully learned how to masticate and ingest solid food. (And even Townes is well on his way these days, enjoying scrambled eggs and berries and lots of banana pancakes.) You have teeth and a jaw that unhinges for a reason. Félicitations! Proud of you. Use the incredible set of resources afforded to you by nature. Rejoice in the pleasure of chewing delicious solid food—it's truly, in my opinion, one of the few true joys we're afforded on a daily basis.

Of course, there are plenty of situations and real medical conditions that make eating solid food difficult. But, in that case, there are also plenty of totally delicious foods you can make that are infinitely more delicious than weird tube goo. In fact, there are whole categories of food devoted to this: Soups! Smoothies! Ice cream and milkshakes! Mashed vegetables! All glorious, soft, liquified foods you—an adult—could happily enjoy instead of resorting to sucking room-temperature food out of a tube marketed to babies. In fact, these are actually some of my favorite foods. I used to almost look forward to getting my braces tightened so my mom would make me vichyssoise. Have vichyssoise, not tube goo. You're worth it.

Craving some food but too tired to chew? Try soup!

And, not to get all holier-than-thou, but it's also environmentally unsound to eat those packaged snacks in bulk. These things involve a crazy amount of plastic. Let's start with the new-fangled twisty tops. A true feat of technology, they keep the food perfectly sealed and make it easy to close the packages back up after your toddler inevitably doesn't finish his or her chia seed–enhanced pear purée. But, they also seem to be made of an incredibly hefty, durable plastic. One that feels crazy to recycle after only a single use. They feel like they need to be saved to make some sort of hideous necklace. Then there's the pouch itself, made of some generic BPA-free plastic material. All in all, as with any single-serving packaged food, there's a lot of waste.

Also, you look dumb. Maybe not if you're climbing a mountain and gulping this down for much-needed emergency sustenance. Maybe not if you're running a marathon. But, like, if you're sitting at your desk staring into the void of your computer screen sucking down a squeezy baby food pouch, that's pretty lame. If you're doing it on the subway, also kinda lame. (This is coming from someone who frequently looks lame in a myriad of other ways, but still, at least I don't eat baby food.)

Finally, cooking and eating should be about pleasure, and not 100 percent about utility and convenience. I understand the appeal of having a perfectly portioned, nutritionally balanced puréed vegetable that you can grab and go. You know exactly what you're getting: the ingredients and the number of calories are all there, and you can't eat more than you're allotted. It might free you from an obsession over what you should eat. It's very portable. Also, eating baby food has been a bizarre celebrity diet trend for a while, which I guess means I know nothing about what's cool. (And if eating baby food is guaranteed to make me look like Gwyneth Paltrow and Reese Witherspoon, I take back everything I just wrote. Please send baby food to One World Trade Center, care of Emily Johnson.)

Still, cooking for yourself —not to mention chewing—is a true comfort. Personally, I'll save my tube-eating for the apocalypse (and even then I'm probably opting for cans).



Commentaires:

  1. Goltijind

    Oui, cela semble attrayant

  2. Dougal

    Je pense que des erreurs sont commises. Je propose d'en discuter. Écrivez-moi dans PM, cela vous parle.



Écrire un message